Andreas Latzko / Hommes en guerre

Hommes en guerre nous fait visiter la salle des machines de l’horreur qui s’ouvre sur le repos absurde que les civils ménagent à ceux qui en sortent : épisodes de la guerre reliés par un sentiment commun de souffrance et de révolte.

 

Il s’agit de l’unique témoignage d’un officier austro-hongrois sur le Front, dramaturge d’expression allemande dans le Civil, et confronté dès lors à la censure de tous les pays belligérants.

 

Cette lecture-vidéo est une traduction sensorielle d’une nouvelle, Le Camarade, qui condense un sentiment de révolte à un point d'incandescence inégalé. Les images prises à Verdun offrent des trouées de lumière, entre l'horizontalité muette des corps enfouis et la verticalité apaisante des arbres plantés à leur endroit.

Voix Philippe Bertin

Vidéo : Sylvain Trousselle

Le Camarade est l’une des six nouvelles, réunies dans l’ouvrage intitulé : Hommes en guerre, éditeur Agone – Traduit de l’allemand par Martina Wachendorff et Henri-Frédéric Blanc – Introduction de Romain Rolland – Avant-propos de Henri Barbusse – Postface de Marcel Martinet.