Olivia Rosenthal / La maladie de A

« Le 6 juillet 2004, Monsieur T. a poignardé sa femme de cinq coups de couteau. Quand, lors de son interrogatoire, on a demandé à Monsieur T. pourquoi il avait agi de la sorte, il a été incapable de répondre.
- Comment vous appelez-vous ?
- Pas moi.
- Quel est votre prénom ?
- Il ne m'appartient pas. »

 

On n'est pas là pour disparaître part du portrait d'un homme atteint de la maladie d'Alzheimer pour saisir sur le vif ce qu'est la perte de la mémoire, de la parole et de la raison. Cette lecture offre une scansion au cordeau, servie par la vibration d’une voix, escortée de cordes métalliques.

Voix Philippe Bertin

Contrebasse : Gaël Ascal

Cet ouvrage publié chez Gallimard, collection Verticales, en 2007 a reçu le Prix Wepler-Fondation La Poste 2007
et le Prix Pierre Simon

« Ethique et réflexion » de l’Espace éthique AP-HP.